Un week-end dans la Vallée de la mort

Située à un peu plus de 4 heures de Los Angeles, la Vallée de la mort s'ouvre via d'immenses routes et des paysages assez surprenants. Nous avons choisi d'y entrer par l'ouest, par la route 190. Ici la toponymie et les ruines évoquent les pionniers et les "Forty-Niners", ces premiers Européens qui, cherchant un passage vers la Californie, traversèrent la Vallée à l'époque de la Ruée vers l’Or de 1849. Mais l'endroit était déjà habité des milliers d'années auparavant, par des tribus d'Indiens. Aujourd'hui, villages fantômes et mines abandonnées peuplent le parc. Après quelques kilomètres, un coyote nous souhaite la bienvenue : tel le Cerbère, il nous ouvre les portes... de l'Enfer ou du Paradis ?!

Une géographie exceptionnelle

Le "Parc national de la Vallée de la mort" se situe principalement en Californie, à la limite avec le Nevada. Sa surface est de 13 600 km2, sur presque 200 km de long sur 70 km de large. D'anciens lacs aujourd'hui disparus y ont formé les actuelles vallées. Elles sont souvent sous le niveau de la mer et sont entourées de chaînes de montagnes dont le point culminant, le Telescope Peak, culmine à 3 366 mètres d'altitude. La Vallée de la mort a beau être un des endroits les plus arides du monde, les orages y sont parfois redoutables ; ils sont heureusement rares (certaines années il n'y a aucune précipitation). Pourtant, à peine entrés dans le parc, l'orage s'abat sur nous ! Des trombes d'eau et des flaques profondes nous font dire qu'on a bien fait de louer un gros véhicule haut sur roues.

On bat tous les records

La Vallée de la mort est le plus grand parc national des États-Unis (hors Alaska). Ici pas de paysages uniformes mais une grande diversité : dunes de sable, montagnes rocheuses, vallées plates sans végétation, roches de toutes les couleurs... Tous les paysages ont un point commun, ils sont lunaires et incomparables ! Des scènes de Star Wars y furent d'ailleurs tournées en 1977. Vous pouvez rouler des kilomètres sans voir une trace de vie. Il n'y a que quelques ruines, deux stations-service, trois hôtels... et des cailloux !
On y recense le point le plus bas de l'Amérique du nord (Badwater, à moins 86 m) ainsi que la température mondiale la plus élevée de l'air (57°C enregistrés en juillet 1913) et du sol (94°C en juillet 1972). En été, la température moyenne (à l'ombre !) se situe entre 31 et 47°C. Personnellement nous n'avons pas dépassé 44,4° (à cause des orages de la veille ?). Chaque année, des personnes meurent de déshydratation dans le parc, il faut donc être très prudents !

Une nuit au cœur de la Vallée

Nous avons cédé à un choix très touristique : passer la nuit à Furnace Creek, au cœur du parc. À cet endroit, il y a deux établissements : un très bel hôtel (cher et fermé une partie de l’été) et un motel de charme. C'est dans ce dernier, appelé The Ranch, que nous avons dormi. Les chambres sont situées soit dans de petits édifices de deux niveaux, soit dans des bungalows. Il y a également une boutique, des restaurants, une piscine, un terrain de golf avec de vertes pelouses et des palmiers. Nous n'avons pas regretté notre choix !
Le ranch existe depuis le 19e siècle et reçoit des touristes depuis les années 1930. Au cœur du désert, cet hôtel est une vraie oasis, un des rares points d'eau de la Vallée. C'est d'ailleurs ainsi qu'est alimentée la piscine du ranch, une piscine qu'il faut refroidir ! Notre baignade dans cette eau si chaude alors qu'un soleil rose se couchait entre les palmiers restera un de mes meilleurs souvenirs. Si les températures ne vous découragent pas, il est également possible de camper.

Itinéraire

Le lendemain, nous quittons notre oasis, nous reprenons la route et la Nature reprend elle ses droits : c'est aride ! Comme nous sommes des lève-tard de nature prudente et que nous avons visité la Vallée en plein été, nous nous sommes limités à quelques sites majeurs :
-Father Crowley Point, à l'entrée ouest du parc, un lieu étonnant et très venteux.
-Mesquite Flat Sand Dunes, de belles dunes de sable dignes du Sahara.
-Badwater (photo ci-dessous), le point le plus bas de l'Amérique du nord (moins 86 m sous le niveau de la mer) recouvert d'une épaisse croûte de sel.
-Artist's Drive, une boucle d'une dizaine de kilomètres (à parcourir en voiture) qui permet de découvrir la Palette de l’Artiste et ses extraordinaires couleurs dues à l'altération de roches volcaniques.
-Zabriskie Point et sa superbe vue sur un ensemble de collines très érodées.
Si on dispose de plus de temps (ou de moins de chaleur !), on peut également voir le cratère Ubehebe, Dante's View ou le Scotty's Castle.
L'été n'est peut-être pas la meilleure période pour visiter car la chaleur rend les balades à pied difficiles (voire dangereuses). Malgré tout, on peut en prendre plein les yeux en parcourant le parc en voiture et en sortant de temps en temps pour s'approcher de sites importants comme ceux cités ci-dessus. En hiver, la visite est très différente (à ce sujet, vous pouvez lire par exemple l'article de Mathilde).

Bon à savoir

Pour les touristes étrangers, les phénomènes naturels aux U.S.A. sont surprenants. Dans la Vallée de la mort, pourtant soumise à une aridité intense, on rencontre parfois des orages torrentiels et dangereux (à l'origine des fameuses "crues subites"). En août 2004, ces "Flash Floods" ont entrainé la mort de deux personnes et la fermeture du parc durant neuf jours. En période estivale, il y a également des risques de déshydratation. Il faut donc être vigilants, mais en respectant des règles de bon sens adaptées à ces conditions extrêmes, il n'y a aucun soucis à se faire !

Pour en savoir plus

-le site du parc national de la Vallée de la mort.
-le site de Furnace Creek et ses intéressantes photos du lieu et des environs.
-le site Planet-Terre de l'E.N.S. de Lyon pour en savoir plus sur la géologie de la Vallée de la mort.


Photos : VNS
1/ entrée par la route 190
2/ notre ami le coyote
3/ après l'orage
4/ Mesquite Flat Sand Dunes
5/ près de Devil's Golf Course
6/ l'entrée de Furnace Creek
7/ direction : Badwater !
8/ Badwater
9/ Artist's Drive
10/ la Palette de l'Artiste
11/ la courte montée vers Zabriskie Point
12/ la vue depuis Zabriskie Point

Share

Commentaires

Ophélie G.

Wahoo, c'est tellement joli ! Je trouve ça un peu triste comme nom, la Vallée de la Mort, pour un endroit aussi beau.. xx

J'ai écrit

Moi qui ait envie de nature et d'Etats Unis en ce moment, cet article est parfait. Et il me rappelle des souvenirs. Ce que tu as peut-etre oublié de dire, est quel n'y a pas de station d'essence dans le parc alors faites le plein avant ou n'utiliser pas trop la clim, on a personnellement eu un peu peur. Et effectivement, l'été il y fait très chaud (50 degrés pour nous en juillet et les semelles des chaussures qui fondent) mais ça reste magique :)

7h09

Merci pour ce commentaire mais si, si, il y a de l'essence, même au cœur du parc ! Nous avons fait le plein (à prix d'or bien sûr) à la station située près de Furnace Creek (The Ranch).

Blablayablog

Ces paysages sont absolument incroyables et tes photos particulièrement réussies. Et ce petit coyote qui vous souhaite la bienvenu... adorable ! ;-)
Je suis allée voir également l'article de Mathilde et en effet le paysage change complètement en hiver.
Bon je file réserver mes billets pour les USA ;-)

Irresistibird

Je suis sans voix, c'est spectaculaire.

curieuse NY

Comme c'est beau ! Ca me rappelle de beaux souvenirs :)

Meenah

Waouh les photos sont époustouflantes, ça me rappelle de chouette souvenirs ;) !
On a fait un road-trip dans l'ouest américain en décembre dernier de Los Angeles à Las Vegas en passant par les parcs nationaux et San Francisco on a adoré !
Merci pour ce petit rappel de souvenirs ;)

Arafinwë

Hello,
Les paysages sont vraiment splendide, tu es une grande chanceuse ! Les photos rendent tout à fait hommage à cette vallée de la Mort :)
Bises
Ara

Elisa Nievas

Salut!
J´envisage la visite pour l´année prochaine. Pourtant, je le ferai en été (mois de juin) alors, je m´inquiète un peu:S
Tes photos sont merveilleuses
Amitiés
Elisa, en Argentine

Anne

Il y a du monde...il faut dire que c'est beau!

Marine

Super cet article ! Merci pour ce beau voyage en photographies et en mots :)

Julie

C'est absolument magnifique, toutes ces photos me laissent sans voix, merci pour cet article!

Cathy

Cet été nous avons eu le bonheur de traverser en harley ces paysages magnifiques .
La chaleur qui pénètre nos poumons et surtout pas d'eau fraîche à l'hotel .
Vraiment dépaysant et de toute beauté .
Merci de nous refaire vivre ces merveilleux voyage

Sybille

Oh ça me rappelle quand j'y suis allée au mois d'août 2013! Il faisait 48°C, j'ai cru que j'allais mourir! Mais c'était quand même une expérience assez unique. Je n'y ai passé qu'un jour par contre, enfin j'ai juste fait la traversée. Nous étions partis de Las Vegas le matin à 8h et nous sommes "sortis" de la Vallée vers 18h. Je me souviens qu'on était affamés parce que nous n'avions pas prévu qu'il n'y aurait rien à manger sur place. Enfin bref, souvenirs, souvenirs ahah ^^

Bon samedi!
Des bises,
Sybille ♡

<a href="thenewnewgirl.blogspot.com">The new new girl</a>

7h09

Merci pour ce comm'
À Furnace Creek, il y a plusieurs restaurants et une épicerie... Bon à savoir ;)

danslacuisine

superbes tes photos ! que de souvenirs en te lisant...

Sof

Ça me rappelle des souvenirs cet article ! :)
Je suis restée 2 jours et 2 nuits dans la vallée de la mort il y a 2 ans, et nous y avons campé.
Zabriskie point au lever du soleil, artist palet au couchant, des paysages magnifiques et variés à perte de vue.. Une multitude d'images que j'ai en tête ...
Nous avons fait une belle rando de plusieurs heures, mais en effet il faut y aller très tôt pour ne pas trop souffrir de la chaleur. Mi septembre on tournait aux alentours de 40-45 degrés la journée, et pas plus bas que 27 degrés la nuit !
Nous avons ensuite poursuivi notre roadtrip vers Las Vegas, le choc a été rude !

7h09

Merci pour ce commentaire. Oui Las Vegas ensuite c'est un choc mais intéressant... Je prévois un article sur le sujet pour bientôt.