Portrait chinois d'un voyageur : Samantha F.

  • ../..
     ../..

Depuis quelques mois, je lis régulièrement le blog de Samantha et je la suis également sur les réseaux sociaux, histoire de me nourrir de ses voyages et d'admirer ses superbes photos. J'aurais pu lui consacrer un article dans la rubrique "Un photographe à..." mais j'ai eu envie d'en savoir plus et je lui ai demandé de répondre à mon "Portrait chinois d'un voyageur". Samantha, alias "Vagabondanse" ou encore "Paris tu paris" du nom de son blog, est photographe-reporter et rédacteur web freelance basée à Lyon mais toujours entre deux départs.
Cette jeune blogueuse (pas encore 30 ans) a un œil avisé et agréable. Ses clichés, généralement argentiques, possèdent une belle douceur, un peu de poésie et un brin de vintage. Après un passage par la photo numérique, elle est revenue à l'argentique pour une "pratique plus brute de la photographie", pour "se concentrer sur l'instant présent" et savourer, au retour de voyage, l'attente indispensable au développement des clichés. En exclusivité pour 7h09, Samantha s'est prêtée au jeu du "portrait chinois" et nous dévoile certains aspects de ses voyages.



Si les voyages de Samantha étaient…

Un souvenir
Cette randonnée de 8 h au cœur du Cirque de Mafate, à la Réunion, dont j'ai bien cru ne pas ressortir vivante, tant je suis passée par toutes les émotions ! Mais au bout du compte, malgré les rires et les larmes, et les pépins physiques, en arrivant au terme de cette rando à la tombée du jour, j'ai ressenti pour la première fois un sentiment de fierté. Celui d'être allée au bout de soi même, de s'être poussé dans des retranchements dont on n'imaginait même pas l'ampleur et la capacité. Je n'avais que 18 ans, mais j'ai pris ce jour-là l'une des plus grosses claques de ma vie, aussi bien visuellement par les paysages que nous avons traversés, qu'humainement et psychologiquement par les émotions provoquées.

Une couleur
L'ocre rosé du désert du Wadi Rum en Jordanie. De son sable jusqu'au crépuscule, il en émane une douceur chaleureuse vraiment particulière je trouve.

Un son
La ferveur. Quelle soit musicale dans les rues de la Havane, bouillonnante dans les ruelles du Caire, religieuse au pied du Mur des lamentations de Jérusalem…
portrait Samantha
Un goût
Celui exotique, au petit déjeuner, des fruits de la passion de l'île de la Réunion.

Un plat
Plutôt qu'un plat, 3 péchés mignons : l'ananas de Cuba, le Drożdżówki z budyniem de Pologne (une sorte de tartelette avec de la crème pâtissière) et le Khobz de Jordanie (une galette de pain).

Une boisson
Un jus de karkadé (l'hibiscus en Égypte). La révélation de ce voyage, devenue très vite une addiction !
Samantha 7
Un restaurant
Kazu, à Montréal. Je ne jurais que par lui pendant mon expatriation ! Un lieu "bouiboui" qui ne paye pas de mine et pourtant, une assiette gustative qui vous transporte illico au Japon.

Un endroit
La Vallée du Nil, littéralement un voyage dans le voyage et un émerveillement constant.

Une chanson
Chambre avec vue avec la douce voix feutrée d'Henri Salvador et ce sentiment immuable d'osciller en voyage, entre rêve et réalité.
Egypte
Un instrument de musique
Le mizmar, un instrument à vent, sorte de hautbois, entendu en Égypte et intimement lié à cette ambiance et ce moment, juste avant d'embarquer à bord du Steam Ship Sudan.

Un livre
Plus qu'un livre, les carnets de voyage "papier" que je réalise après chacun de mes retours. Le petit bonheur de s'y replonger et de les revivre ainsi.

Un film
Captain Fantastic (de Matt Ross, 2016) ou l'art de voir le voyage comme ce dernier, c'est-à-dire comme l'école de la vie.
Samantha 6
Un vêtement
Un chapeau pardi ! Qu'importe la saison ou la destination, je ne m'en sépare jamais.

Une personne
Toutes ! Toutes ces rencontres, tous ces visages, ces prénoms, au gré de la route et qui font de ces voyages ce joli kaléidoscope que je garde précieusement en mémoire.

Une devise
L'inconnu. Qu'il soit un paysage, une personne, un pays, une émotion ou autre, aller à sa rencontre et sa découverte. M'abreuver visuellement de paysages et humainement de tranches de vie.
Samantha 9
Un sentiment
L'émerveillement, constant, de la chose qui apparaît la plus futile à la plus insensée.

Une qualité
Le don de soi. S'ouvrir outre mesure, qu'importe le retour, car ce bonheur simple de donner est salvateur et ô combien enrichissant à bien des niveaux.

Un défaut
L'appréhension. Cette retenue qui se noue au creux du ventre, dans un coin de la tête, et formule toujours cet intarissable "Et si...".
Samantha 13
Une saison
L'automne. Pour la chaleur de son ambiance, la douceur de ses couleurs et la promesse de ces instants précieux, à l'orée de la fraîcheur de l'hiver.

Un projet
Écrire et publier un livre (et plus si affinités !)
Samantha 11
Merci Samantha ! Je ne suis pas sûre que cette courte sélection de photos rende hommage à ton œil. Il faut absolument aller regarder les autres sur le blog Paris tu paris.


Pour en savoir plus

→ Retrouvez Samantha et ses belles photos sur son blog, son compte Facebook, Twitter ou encore Instagram.

Photos : Samantha F. sauf photo n°2 (Djisupertramp)


Si vous ne voulez rater aucun article de 7h09, inscrivez-vous à la newsletter mensuelle grâce au bouton en haut de la colonne de droite.


Share

Commentaires

Camille / Voyag...

C'est vraiment très sympa comme interview, ça change de ce qu'on voit d'habitude. Et j'ai l'impression qu'on en apprend finalement beaucoup plus sur elle, les réponses deviennent plus personnelles.

Delphine / 7h09

Merci pour ton commentaire ! Oui moi aussi j'aime bien ces "Portraits chinois". J'ai commencé à faire ça pour les villes (pour la revue "7h09 carnet d’ailleurs") et j'ai ensuite eu envie de l’appliquer aux voyageurs. Si ça te tente, tu pourrais peut-être répondre toi aussi à un portait et partager tes voyages ?!

Ajouter un commentaire

Souscrire au blog 7h09